des FFA à la BFA

des FFA à la BFA

48 ans en Allemagne

De retour en métropole, il est dissous à Lunéville, mais renaît presqu’aussitôt, en février 1963, à Pforzheim où il se substitue au 24e Régiment de Spahis.

Lunéville 1963

départ du drapeau du 24° Spahis

arrivée du drapeau du 3° Hussards

 

Appartenant aux Forces Françaises en Allemagne, il est le régiment de reconnaissance de la 3e Division jusqu’en 1968 et celui du 2e Corps d’Armée jusqu’en 1990. Aujourd’hui intégré au sein de la brigade franco-allemande, le 3e RH a conservé ses missions historiques de renseignement, d’arrêt et de contre-attaque (les fameuses charges furieuses des hussards) bien que la mission de renseignement tende à prendre une place de plus en plus importante dans la guerre moderne.

 

Le régiment a été basé à Pforzheim de 1963 à 1996 puis à Immendingen de 1996 à 2011.Dans le cadre des restructurations, la Brigade franco-allemande sera désormais en partie stationnée en France. A l’été 2011, le 3e Régiment de hussards quitte l’Allemagne et rejoint Metz (pour la troisième fois de son histoire).

 

Déployé sur tous les théâtres d’opération, le 3e Hussards est engagé au Tchad en 2004 (2e Escadron), 2010 (3e Escadron) et 2013 (3e Escadron), en Afghanistan en 2004 (ERIAC) et 2012 (OMLT), au Liban en 2004, en Côte d’Ivoire en 2004-05 (où le 1er Escadron participe au raid sur Abidjan), 2006 (3e Escadron) et 2007 (2e Escadron) en Bosnie en 2000 (2e Escadron) et 2003 (ERIAC) et au Kosovo en 2007-08 (ERIAC, ECL), 2009 (ERIAC), 2011 et 2012 (ERIAC, 2e puis 1er Escadron). Il participe également aux différentes MCD en Guyane, Nouvelle-Calédonie, Sénégal et Djibouti.